Un fonds climat pour le Jura

L’initiative cantonale «pour un fonds destiné à lutter au niveau cantonal contre le dérèglement climatique» a abouti !

La large coalition de partis politiques et d’associations de protection de l’environnement derrière cette initiative a déposé le texte, muni de plus de 2000 signatures, le 21 juin à la chancellerie cantonale.

Le dérèglement climatique, avec encore l’exemple récent d’un printemps extrêmement humide, n’est plus à démontrer. Le canton du  Jura n’est pas épargné, avec 2.1° d’augmentation des températures moyennes depuis 1864. Selon le GIEC, il faudrait investir 2 à 4 fois plus de moyens rapidement pour éviter de dépasser la barre des 1.5° de réchauffement.

Le plan climat jurassien, adopté en automne 2023 par le Gouvernement, liste les mesures nécessaires pour atteindre nos objectifs de réduction des gaz à effet de serre. Or, une grande partie des montants alloués à ce plan pour 2024 ont déjà été reportés par le Gouvernement en avril par mesures d’économies.

Dans ce contexte, il est nécessaire de pouvoir compter sur un fonds climat, qui garantira des financements pour les mesures du plan climat et qui sera moins soumis aux aléas de la situation financière du canton. L’outil du fonds permet également de récolter des subventions de tiers ou d’être alimenté par le fonds des déchets ou la redevance à vocation énergétique prélevée sur le prix de l’électricité.

Pour toutes ces raisons, le comité d’initiative se réjouit de l’aboutissement de son initiative et de replacer la création d’un fonds pour le climat sur la table du Parlement. Les partis et associations impliquées se félicitent également d’avoir su travailler ensemble à ce projet d’envergure, dans une période où les thèmes liés à la protection du climat ne sont plus suffisamment au centre de l’attention politique.

Comité d’initiative

  • Partis politiques :  CS-POP / PS Jura / Vert’libéraux Jura / Vert-e-s Jura                                                                                                       
  • Associations :  WWF Jura / Pro Natura Jura / Emmaüs Jura / ATE Jura / Grands-parents pour le climat

Pourquoi avons-nous besoin d’un Fonds pour le climat au niveau jurassien ?

  • Les faits

Le dérèglement climatique et ses conséquences n’épargnent pas notre canton. Les sécheresses des derniers étés affectent les forêts et la santé des arbres, les rendements agricoles souffrent des périodes trop sèches ou des pluies trop abondantes, des phénomènes de ruissellement et des orages de grêle. Le manque d’eau dans les rivières et leur température trop élevée compromet la survie de plusieurs espèces de poissons . C’est toute la biodiversité de notre région qui s’appauvrit. L’intensité et la fréquence des événements météorologiques extrêmes augmenteront aussi. Or, chaque Jurassien-ne produit actuellement un équivalent de 7.6 tonnes de CO2 par an, contre 1.6 tonnes émises en 2050 si les objectifs étaient atteints.

  • Les conséquences

En plus des conséquences dramatiques sur le climat et la biodiversité, diverses sources estiment que les pertes de PIB pourraient atteindre entre 6 et 25 % d’ici 2050. La Confédération estime même qu’investir pour le climat équivaut à moyen terme à économiser 2.5 % du PIB, soit 130 millions de francs par an pour le canton du Jura. Les pronostics du 6ème rapport du GIEC établissent qu’il faudrait 2 à 4 fois plus de moyens rapidement et que l’engagement de ces moyens n’aurait à moyen terme que très peu d’influence sur le PIB de 2050. Par contre, le PIB serait plus impacté en 2050 si aucune accélération des mesures n’était mise en place aujourd’hui.

  • Les buts

L’élaboration du plan climat jurassien a permis de lister les mesures nécessaires pour atteindre nos objectifs de réduction de gaz à effets de serre. Cependant, les moyens financiers nécessaires ne sont pas disponibles pour le réaliser. Actuellement, les dépenses cantonales en faveur de la politique climatique s’élèvent à 21 millions par année, auxquels s’ajoute un montant de 45 millions de financements fédéraux. Les efforts à réaliser dans le canton du Jura portent sur les domaines du chauffage des bâtiments, la production d’énergies renouvelables, la réduction de la mobilité individuelle, une meilleure adaptation de l’agriculture et de l’économie. Les besoins financiers pour mettre en œuvre toutes les mesures du plan climat d’ici une dizaine d’années s’élèveraient à 6 millions par an.

Pourtant, la création d’un Fonds climat a été refusé en mai 2022 par le Parlement jurassien. Cet outil a pourtant l’avantage de permettre de récolter des subventions de tiers ou d’être alimenté par la compensation carbone. En l’absence du Fonds climat, la réalisation des mesures devra se faire via le budget ordinaire de l’État, qui est déjà en difficultés. A ce stade, un financement annuel à hauteur d’environ 1,2 millions de francs peut se faire via le Fonds des déchets.

Le fonds climat est le seul outil permettant de rassembler des financements publics et privés, afin de mettre plus vite en place une politique climatique efficace dans notre canton.

Glissez un OUI lors de ce prochain rendez-vous dans les urnes!