Parce que l’urgence climatique est en cours et que les Vert·e·s jurassien·ne·s sont la seule force politique crédible dans la lutte pour la préservation de l’environnement et contre le réchauffement climatique, prouvant sa mobilisation sans faille depuis plus de 40 ans, il est temps pour le parti d’atteindre les plus hautes instances politiques cantonales afin de changer notre modèle de société qui ruine nos ressources les plus élémentaires.

L’assemblée a choisi de porter deux candidatures fortes et crédibles en les personnes de Céline Robert-Charrue Linder et Vincent Archibald Schmitt. Ces deux personnalités complémentaires offrent à chacun·e la possibilité de se reconnaître, dans le respect de la parité qui est au coeur des valeurs d’égalité défendues par les Vert·e·s jurassien·ne·s.

  •  Une femme ; elle est archéologue à l’Office cantonal de la culture du Jura. Coprésidente des Vert·e·s jurassien·ne·s, membre du comité de l’Association de la grève des femmes interjurassienne et Conseillère de Ville à Delémont où elle réside avec son mari et ses 4 enfants. Elle est aussi très impliquée dans la vie associative locale.
  • Un homme ; il est agronome, collaborateur scientifique à l’office fédéral de l’agriculture et agriculteur bio à la ferme de Cerniévillers. Il réside avec sa femme et ses deux enfants aux Enfers. Il a été immergé dans les débats politiques depuis l’enfance avec un papa journaliste qui a couvert pendant 20 ans les sessions parlementaires à Berne.

Avec ces deux personnalités compétentes et charismatiques, le parti propose un duo de choc pour le Gouvernement. Avec également des listes dotées de bientôt 60 candidat·e·s motivé·e·s pour les élections au Parlement, les vert·e·s jurassien·ne·s veulent augmenter leur représentativité en visant la parité.

Les Vert·e·s jurassien·ne·s souhaitent favoriser la participation et l’implication des citoyen·ne·s à la réflexion mais aussi aux prises de décisions, à tous les niveaux de la vie politique. Dans cet esprit, le parti a encouragé la participation de ses membres dans la réflexion et l’élaboration du programme de législature. Cette démarche participative a remporté un grand succès, permettant l’émergence d’idées innovantes et pertinentes. Il en résulte un programme ambitieux et porteur d’espoir, mais également concret et réaliste.

Pour les Verts Jurassiens 

  • Pauline Godat – le 4 juillet 2020
Les Vert·e·s jurassien·ne·s sont la seule force politique crédible dans la lutte pour la préservation de l’environnement et contre le réchauffement climatique, prouvant sa mobilisation sans faille depuis plus de 40 ans. Il est temps de changer notre modèle de société qui ruine nos ressources les plus élémentaires.
Pauline Godat, Co-présidente des Verts jurassiens