Archives de la catégorie : aménagement du territoire

Patrimoine rural à l’abandon: que fait l’État?

Les voyageurs qui empruntent le tronçon Montfaucon – Le Bémont en train ou en voiture peuvent constater l’état de délabrement avancé d’une magnifique ferme traditionnelle du hameau des Communances-Dessous, sur la commune du Bémont. Laissée à l’abandon par ses propriétaires depuis de nombreuses années, la bâtisse a les fenêtres cassées et la toiture est éventrée sur plusieurs mètres carrés. Les autorités communales sont impuissantes. L’État peut-il intervenir? Question du député Vert Ivan au Gouvernement jurassien.

Lire plus »

Stands de tir : pour un état des lieux

Il a fallu une décision de justice pour faire appliquer la législation en ce qui concerne le stand de tir des Breuleux. Le député Vert Christophe Terrier a donc jugé nécessaire de demander au Gouvernement jurassien de passer en revue l’ensemble des stands de tir du canton – en particulier celui de Soulce – sous l’éclairage des différents critères législatifs. La réponse à sa question écrite devrait permettre de se faire une idée précise du travail qui reste à accomplir sur notre territoire cantonal à ce sujet.

Lire plus »

Fermeture d’usine et dépollution : est-ce au contribuable de payer ?

Une entreprise industrielle en faillite, l’État qui en devient propriétaire, et un gros point d’interrogation: le site est-il pollué? Le député des Franches-Montagnes Ivan Godat invite le Gouvernement jurassien à répondre à des questions fort légitimes après la faillite de Miserez SA à Saignelégier.

Lire plus »

Gothard: nous prendrait-on pour des pigeons?

  «Nous ne voulons pas de cadeau empoisonné. Ce Gothard à deux tubes nuira à l’environnement et à notre santé en provoquant des embouteillages sans fin, en Léventine comme dans le Sottoceneri ». Cette phrase ne sort pas de la bouche d’un écologiste excité, elle émane d’une déclaration commune de MM. Colombo (maire PLR de Chiasso), Croci (maire PDC de Mendrisio) et Branda (maire PS de Bellinzone). Et elle illustre à quel point une partie importante des Tessinois – de tout bord politique – s’oppose avec détermination à la construction d’un deuxième tube au Gothard.

Lire plus »

« Articles Précédents