Archives de la catégorie : communiqués

Consultation Ordonnances nucléaires

Les Verts jurassiens rejètent la révision des ordonnances dans le domaine du nucléaire (Ordonnance sur l’énergie nucléaire, Ordonnance sur les hypothèses de risque, Ordonnance sur la mise hors service d’une centrale nucléaire).

 La révision abaisse les exigences en matière de sécurité des centrales nucléaires suisses (CN). Les réacteurs peuvent suffire aux nouvelles exigences proposées pendant encore des décennies, sans qu’il soit nécessaire de procéder à des investissements significatifs dans le domaine de la sécurité. De fait, il s’agit d’une prolongation de la durée d’exploitation, qui contrevient à la Stratégie énergétique 2050, largement soutenue par la population, et au principe « poursuite de l’exploitation tant qu’elle est sûre », valable en Suisse pour la sécurité nucléaire.

La révision augmente d’un facteur 100 la dose de radiation admissible pour les accidents fréquents et rares, exposant la population à des risques radiologiques intolérables.

La révision limite le champ d’application des critères de mise hors service à une défaillance du refroidissement du cœur. Ceci revient à supprimer, dans les ordonnances existantes, des enseignements primordiaux tirés de la catastrophe de Fukushima. 

Consultation fédérale relative aux dépôts de déchets radioactifs en couches géologiques profondes

La majorité de la population jurassienne (53,67%) a rejeté la poursuite de l’étude pour le site d’enfouissement des déchets nucléaires de Jura-est. Elle montre qu’elle ne fait pas confiance au Gouvernement et à la majorité des partis politiques. La population jurassienne a fait de mauvaises expériences avec l’enfouissement de déchets que ce soit à Bonfol ou à St-Ursanne. Elle a besoin d’être convaincue que la solution proposée soit étudiée avec l’apport d’experts indépendants de la Nagra et en tenant compte des expériences internationales. Des solutions autres que l’enfouissement, comme par exemple le stockage pérenne sur le site d’une centrale désaffectée, doivent aussi être envisagées.

Nous attendons maintenant qu’un débat démocratique ait lieu à ce sujet. La population est capable de discuter de sujet difficile. Le débat sur la géothermie en Haute-Sorne le prouve.

Les Verts jurassiens rappellent qu’ils sont toujours pour la recherche d’une solution suisse au stockage pérenne des déchets nucléaires malgré le résultat de cette votation.

Les Verts jurassiens demandent aussi qu’une date finale d’exploitation des centrales nucléaires soit décidée. Plus nous arrêtons tôt, moins nous produirons de déchets.

Salaire minimum

Le groupe parlementaire Verts et CS-POP se réjouit de l’adoption ce jour par le Parlement jurassien de la Loi sur le salaire minimum, après 4 ans de délibérations et plusieurs décisions de justice. Le groupe Verts et CS-POP, à l’origine de la proposition d’un salaire horaire à 20 CHF, s’est battu avec ses partenaires pour que ce montant soit retenu face aux 19.25 CHF que proposait dans un premier temps la majorité de la Commission de l’économie et le Gouvernement. Bien que restant bas, ce salaire minimum va permettre à un certain nombre salarié-e-s jurassien-ne-s de voir leur situation s’améliorer. Nous attendons maintenant avec impatience que le contrat-type de travail de la vente qui propose des salaires en dessous de 19.- de l’heure soit adapté en conséquence ou annulé au profit du salaire minimum. 

Bravo Moutier

Les Verts jurassiens saluent la décision prise par les citoyennes et citoyens de Moutier et leur souhaitent la bienvenue dans le canton du Jura. Ils ne doutent pas qu’elles et ils participeront avec nous au développement d’un Jura durable, solidaire et écologique.

Le droit citoyen et démocratique d’opposition reste gratuit

La persévérance de quatre députés Verts jurassiens a payé! Le Tribunal fédéral a décidé mercredi 15 juin 2017, dans un jugement qui fera jurisprudence, que les procédures d’oppositions restent sans charges financières  pour les opposants. Le droit d’être entendu doit rester une priorité selon le jugement du Tribunal fédéral. Le TF confirme en revanche qu’en cas d’opposition manifestement téméraire ou abusive, les frais pourraient être facturés à l’opposant, ce qui est  déjà assuré par une autre loi. 

Lire plus »

SE2050: le Gouvernement doit communiquer

Lors du dernier Parlement jurassien, le Ministre de l’Environnement David Eray a déclaré que le Gouvernement ne se prononcerait pas sur l’objet de votation du 21 mai 2017 au sujet de la stratégie énergétique 2050. Raison invoquée : l’objet n’a pas rencontré l’unanimité au sein du collège exécutif ou n’est pas assez « important » pour bénéficier d’une communication. Quelle consternation d’apprendre ce non-engagement de la part du Gouvernement alors que les conséquences d’un refus remettraient en cause tous les fondements développés dans la stratégie énergétique cantonale !

Lire plus »

Comité jurassien pour la SE2050

Une dizaine de politiciens et membres d’associations environnementales et économiques se sont regroupés au sein d’un comité de soutien cantonal pour la stratégie énergétique 2050. La diversité de leurs fonctions (conseillère aux États, conseiller national, parlementaires, élus communaux) et de leur appartenance politique (VERTS, CS-POP, PCSI, PDC, PEV, PLR, PS) témoigne d’un très large engagement pour concrétiser le tournant énergétique. Le comité se présentera à la presse le 2 mai prochain.

Lire plus »

« Articles Précédents