Baromètre électoral SSR: progrès des Verts


Warning: Illegal string offset 'filter' in /home/clients/fd8e35f68e627d052e1108f015227e36/web/site-2015-today/wp-includes/taxonomy.php on line 1372

Les Verts, en Suisse, rattrapent pratiquement la perte d’électeurs qu’ils ont essuyée en 2015 et récoltent actuellement 8,1 % des voix. Depuis les élections nationales 2015, les Verts vont de succès en succès et sont, en pourcentage, le parti qui a gagné le plus de sièges, dans les parlements cantonaux et au niveau communal. Pourquoi ?

  • Les Verts ont marqué l’agenda politique de l’année passée : les deux initiatives Économie verte et Sortie programmée du nucléaire nous ont permis d’occuper le terrain sur nos dossiers-clé. Les quelque 46% de Oui à la sortie du nucléaire représentent le meilleur résultat de toutes les initiatives roses-vertes de ces dernières années et ont aplani le chemin pour la Stratégie énergétique 2050. Après le revirement de 2015, cette dernière n’aurait pas passé le cap des Chambres sans notre initiative. De plus, Économie verte s’est muée en dossier politique, que nous pouvons désormais développer dans les cantons et mettre en lien avec l’industrie 4.0. 
  • Les Verts présentent un profil politique clair. C’est pourquoi nous étions du côté des vainqueurs lors de la votation sur la troisième réforme de l’imposition des entreprises. Nous disons non aux privilèges d’une élite économique globalisée, mais oui au travail, à l’approvisionnement, à la formation et aux droits fondamentaux de toutes et tous. De même, les Verts n’hésitent pas à aller à contre-courant pour défendre leurs convictions. Nous avons été le seul parti à soutenir le revenu de base inconditionnel et luttons contre des accords commerciaux ne visant que le profit (le référendum des Verts contre TISA est déjà annoncé) et contre la restriction des libertés individuelles et de la protection des données (non à la LRens et à la loi sur la surveillance [LSCPT]). 
  • Les Verts jouent un rôle central comme rempart contre le populisme de droite. Notre époque veut des positions et des valeurs claires et une politique alliant protection de nos ressources naturelles, justice sociale et lutte pour les droits démocratiques.
  • Ces dernières années, les Verts ont renforcé leurs structures internes, leur esprit d’équipe et leur force de mobilisation. Nous pouvons à la fois compter sur des personnalités chevronnées et sur l’actuel changement de générations. Les Jeunes Verts ont en effet largement contribué à certains succès cantonaux et communaux (Valais, Neuchâtel, St-Gall, etc.) et sont politiquement très présents.
Share Button