En sortir… raisonnablement vite


Warning: Illegal string offset 'filter' in /home/clients/fd8e35f68e627d052e1108f015227e36/web/site-2015-today/wp-includes/taxonomy.php on line 1372

Réunis en assemblée vendredi 28 octobre à Saignelégier, les Verts jurassiens ont décidé à l’unanimité de recommander le oui à l’initiative « Pour la sortie programmée du nucléaire ». Samedi 29 octobre, ce sont les Verts suisses qui ont donné le même mot d’ordre à Olten lors de leur assemblée des délégués.

Une sortie du nucléaire non planifiée constitue une décision à l’aveuglette, qui menace la sécurité de la population et une promesse de gouffre financier. Les centrales nucléaires représentent un risque énorme pour les contribuables ainsi qu’un problème non résolu lié aux déchets pour les générations futures. L’initiative garantit qu’on ne laissera pas fonctionner nos cinq réacteurs nucléaires jusqu’au prochain accident grave. Pour rappel, la Suisse héberge la plus vieille centrale nucléaire au monde: Beznau I. Elle atteint sa 47e année d’exploitation. Mühleberg et Beznau II font aussi partie des plus vieilles centrales existantes. Si le peuple dit « oui », Beznau I devrait être arrêtée l’année prochaine. Idem pour les centrales de Beznau II et de Mühleberg, construites en 1972. Après Beznau I et II, Gösgen devrait être arrêtée en 2024 et Leibstadt en 2029.

Au lieu d’engloutir toujours plus d’argent dans la poursuite d’une exploitation dangereuse, les Verts veulent investir dans l’avenir. Quelques 40’000 projets d’énergie renouvelable attendent de remplacer le courant nucléaire, a rappelé la députée Erica Hennequin vendredi soir. Un « oui » créerait la sécurité nécessaire pour planifier et investir.

 

 

Share Button