Gothard: nous prendrait-on pour des pigeons?


Warning: Illegal string offset 'filter' in /home/clients/fd8e35f68e627d052e1108f015227e36/web/site-2015-today/wp-includes/taxonomy.php on line 1372

  «Nous ne voulons pas de cadeau empoisonné. Ce Gothard à deux tubes nuira à l’environnement et à notre santé en provoquant des embouteillages sans fin, en Léventine comme dans le Sottoceneri ». Cette phrase ne sort pas de la bouche d’un écologiste excité, elle émane d’une déclaration commune de MM. Colombo (maire PLR de Chiasso), Croci (maire PDC de Mendrisio) et Branda (maire PS de Bellinzone). Et elle illustre à quel point une partie importante des Tessinois – de tout bord politique – s’oppose avec détermination à la construction d’un deuxième tube au Gothard.

Cette situation n’est pas nouvelle, les Tessinois se sont déjà prononcés clairement à deux reprises contre l’augmentation du trafic routier à travers les Alpes en approuvant l’Initiative des Alpes (1994) et en rejetant le projet Avanti (2004) qui projetait déjà un doublement du Gothard. C’est que le Tessin connaît bien les conséquences de la pollution de l’air induite par le trafic sur l’axe nord-sud : les affections respiratoires et cardio-vasculaires y sont beaucoup importantes que dans le reste du pays !

Pour rassurer Tessinois et Uranais quant aux risques d’explosion du trafic routier, le Conseil fédéral formule une promesse qui n’engage que ceux qui y croient, mais qui frise la malhonnêteté : après la construction d’un deuxième tunnel au Gothard, seules deux voies seront ouvertes à la circulation ! Il ne s’agit bien sûr que d’enfumage… Les conseillers fédéraux qui prennent cet engagement aujourd’hui ne seront à coup sûr plus en fonction lorsque le deuxième tube sera ouvert. Et cela sonne particulièrement creux lorsqu’on sait qu’en 2012, la conseillère fédérale Doris Leuthard affirmait lors d’une séance de la commission de politique des transports : « nous ne construirions guère deux tunnels pour laisser une piste non occupée de chaque côté. Ce serait de la pure hypocrisie. » Quels sont les intérêts puissants qui ont fait perdre à Doris Leuthard ce bon sens et cette lucidité ? Les mauvaises langues diront qu’il faut être soit fou, soit proche des lobbys routiers et tunneliers pour dépenser 3 milliards dans un tunnel qu’on exploitera qu’à moitié. Je ne suis pas un intime, mais je ne doute pas une seconde de la santé mentale de notre conseillère fédérale …

Ces manœuvres n’ont en tout cas pas fait illusion auprès de l’ex-commissaire aux Transports de l’UE Siim Kallas qui s’est immédiatement réjoui publiquement des futures nouvelles « réserves de capacités » au Gothard, entendez par là un deuxième tunnel ouvert aux camions européens…

Arrêtons de prendre les gens pour des pigeons : si la capacité est là, on finira par l’utiliser et le Gothard deviendra la liaison de transit nord-sud à quatre voies la plus courte d’Europe.

Jurassiennes, Jurassiens, votons NON aux mensonges, à la pollution des Alpes et au gaspillage de 3 milliards de francs d’argent public. Votons NON au deuxième tube du Gothard.

Share Button