Une épée de Damoclès


Warning: Illegal string offset 'filter' in /home/clients/fd8e35f68e627d052e1108f015227e36/web/site-2015-today/wp-includes/taxonomy.php on line 1372

Distribué la semaine dernière dans les foyers, le tous-ménages de l’UDC décrit comment l’initiative sur le renvoi des étrangers criminels permettrait d’assurer la sécurité du pays. Le parti agrarien y compare ainsi son texte aux règles que l’on trouve dans le sport.

Grosso modo « tu suis les règles du jeu, tu peux rester. Tu ne les suis pas, tu es expulsé ». Un délit grave ou deux délits de plus petite importance sont automatiquement sanctionnés par une expulsion. Pour les crimes qui conduisent automatiquement au renvoi, l’UDC cite l’assassinat et le viol, laissant ainsi sous-entendre que seuls les violeurs et les assassins seront touchés. Or, c’est bien toute la population étrangère, Monsieur et Madame toute le monde, fortuné-e ou non, connu-e ou inconnu-e, qui aura une épée de Damoclès particulièrement lourde au-dessus de la tête. Tous seront soumis à cette nouvelle réglementation. Il est d’ailleurs particulièrement cocasse que l’UDC choisisse de comparer son initiative aux règles que l’on trouve dans le sport où les lésions corporelles simples et graves, futurs motifs d’expulsion, sont légion. Par exemple, que ce soit dans le football ou dans le hockey, de nombreux joueurs étrangers évoluant dans le championnat suisse ont été sanctionnés par la justice pour leur comportement fautif durant le jeu, à l’exemple de l’Américain Kevin Miller, ailier droit au HC Davos, condamné en 2008 pour une charge violente ou encore du Liechtensteinois Sandro Wieser, joueur au FC Aarau, condamné en 2015 pour un grossier « tacle ». L’initiative de l’UDC, en proposant une peine unique pour tous les étrangers assassins, violeurs, joueurs de football, de hockey ou encore inconnus bafoue allègrement notre État de droit, dans lequel la proportionnalité est un pilier essentiel.

Voter NON à l’initiative sur le renvoi des criminels étrangers, c’est maintenir et renforcer les principes de la démocratie suisse.

Share Button