Un tunnel absurde, parce qu’inutile


Warning: Illegal string offset 'filter' in /home/clients/fd8e35f68e627d052e1108f015227e36/web/site-2015-today/wp-includes/taxonomy.php on line 1372

non-2e-tunnelLa plupart des Jurassiens ne connaissent le Gothard que par les annonces de perturbation de son trafic. Ils ont en tête le mot « bouchon » et l’image de voitures encolonnées lors des grands départs en vacances. Voilà qui perpétue le mythe du Gothard, massif infranchissable. Or ces inforoutes donnent une image faussée de la réalité.

En fait, selon l’Office fédéral des routes, le 90% des embouteillages se produit sur les autoroutes des régions urbaines. Cet office publie une autre information qui permet de relativiser le trafic au Gothard : le trafic journalier moyen y est de 17’000 véhicules. Si l’on cherche une comparaison sur le réseau autoroutier romand, cela correspond au trafic existant à Saint-Ursanne sur la Transjurane. Et dans ces 17’000 véhicules, il y a 3’000 camions qui devraient être sur le train.

Le tunnel routier du Gothard peut parfaitement être rénové sans construire un second tunnel routier. Jusqu’en 2010, c’était d’ailleurs la variante préconisée par le Conseil fédéral. Le calendrier est parfait : le tunnel de base du Gothard sera inauguré en juin 2016. Tout est donc en place pour permettre de ferrouter les voitures et les marchandises durant les travaux. Le Tessin ne sera à aucun moment isolé. Cette variante a récemment été réexaminée par les experts indépendants nommés « Gothard à moindre coût». D’autres experts (RailValley) ont comparé le projet de rénovation du Gothard avec l’assainissement du tunnel d’Arlberg (14 kilomètres) en Autriche, rénové actuellement pour seulement 170 millions avec deux périodes de fermeture de 220 jours en 2015 et 160 jours en 2017.

Il n’y a aucune urgence à se lancer aujourd’hui dans des travaux inconsidérés. Lors des débats au Parlement, le Conseil fédéral indiquait que le tunnel existant devait impérativement être rénové entre 2020 et 2025, sans quoi la sécurité ne pourrait y être assurée. Surprise, au début novembre 2015, l’OFROU a publié une nouvelle information, selon laquelle le tunnel routier peut être utilisé en toute sécurité jusqu’en 2035 !? Les installations électromécaniques pourraient être réparées plutôt que remplacées.

Nous ne combattons absolument pas le fait que le tunnel routier du Gothard doive être assaini. Mais depuis quand faut-il construire une deuxième route pour rénover la première ? Nous avons l’impression que la question de l’assainissement est un pur prétexte pour doubler l’infrastructure routière du Gothard. Et nous avons la certitude que de nombreuses et graves erreurs factuelles entachent de nombreux points cruciaux du dossier.

Voir le site de la campagne

Prise de position ATE

Médecins en faveur de l’environnement

ProNatura

Provelo

PSJ

CS-POP

WWF

 

Share Button