Non aux méga-poids lourds sur les routes suisses


Warning: Illegal string offset 'filter' in /home/clients/fd8e35f68e627d052e1108f015227e36/web/site-2015-today/wp-includes/taxonomy.php on line 1372

La commission européenne étudie actuellement la possibilité d’autoriser sur tous les axes de transit la circulation de poids lourds de 60 tonnes. Une telle décision pourrait contraindre la Suisse à s’adapter, quelques années seulement après le passage de 28 à 40 tonnes.

Les 60 tonnes, trop longs pour être mis sur des trains, constituent une menace pour le transfert de la route au rail et pour le trafic combiné. Admettre les 60 tonnes sur les routes suisses reviendrait à augmenter le trafic de transit et s’éloigner des objectifs de l’initiative des Alpes, acceptée par le peuple suisse en 1994. 

Les 60 tonnes sont un danger pour l’environnement et pour le climat. Ils augmentent également les nuisances sonores le long des axes de circulation. Les 60 tonnes, dont le temps de dépassement est extrêmement élevé, sont dangereux pour les autres usagers de la route. Les 60 tonnes provoquent en outre une augmentation des coûts d’entretien des infrastructures routières, non conçues pour supporter de tels mastodontes. En particulier, les ponts et les giratoires devraient être adaptés, avec des coûts très importants, alors qu’il est déjà difficile aujourd’hui de maintenir le réseau routier cantonal en bon état. Plusieurs parlements cantonaux ont déjà fait part de leur volonté de ne pas voir les 60 tonnes débarquer en Suisse. Le canton de Lucerne a ainsi déposé une initiative cantonale demandant à la confédération de s’opposer à l’arrivée de 60 tonnes sur les routes suisses. Des démarches similaires ont été faites ou sont en cours dans d’autres cantons.

Au vu de ce qui précède, afin de donner plus de poids aux démarches en cours pour éviter l’arrivée de méga-poids lourds en Suisse, le parlement jurassien invite le gouvernement à intervenir auprès du Conseil fédéral pour que:

  • La circulation des camions de 60 tonnes reste interdite en Suisse;
  • Le Conseil fédéral intervienne auprès de l’Union européenne pour éviter la prolongation de l’expérience menée avec ces méga-poids lourds.
  • Les dimensions maximales pour les camions soient réintroduits dans la loi sur la circulation routière.
Share Button